Home > Startups > Europe4StartUps et EY Luxembourg unissent leurs forces

Europe4StartUps et EY Luxembourg unissent leurs forces

Rencontre avec Hélène Michel, Présidente de l’association Europe4StartUps et Erica Van Ossel-Leclercq, Manager secteur TMT (Télécommunications, Média et Technologie) d’EY Luxembourg. Elles nous livrent en exclusivité dans cette interview fleuve les raisons de leur partenariat et nous détaillent les projets à venir pour le programme d’accompagnement aux startups, E4S. Elles vous donnent rendez-vous le 23 avril pour l’événement annuel de l’association en présence du Premier Ministre Luxembourgeois, M. Xavier Bettel.

(Photo: Hélène Michel, Europe4StartUps, et Erica Van-Ossel Leclercq, EY Luxembourg)

Comment est née l’initiative E4S ?

H : En 2009, SecureIT – un DataCenter luxembourgeois, (devenu DATA4 Luxembourg depuis juin 2013 suite à son intégration au sein de DATA4 Group) – souhaitait attirer de nouveaux clients américains sur sa plateforme Cloud. Je dirigeais à l’époque une société spécialisée en Business Development. Gary Kneip, CEO de SecureIT a mandaté nos services afin de lancer une campagne de prospection ciblée sur les USA. Le constat fut assez clair : avant de pouvoir vendre le Luxembourg à des entreprises américaines, il faut vendre l’Europe, mais attirer l’attention sur l’Europe n’est pas facile – c’était en pleine période de crise, l’Asie apparaissait comme un marché beaucoup plus attractif. De fait nous nous sommes rendus compte que trouver le prospect idéal, juste au bon moment dans son processus de développement international, et le convaincre de venir en Europe, et plus précisément au Luxembourg, revenait à chercher une aiguille dans une botte de foin.

Après plus d’un an de travail pour rassembler les différents partenaires, créer les supports de communication, mettre en place les process, l’a.s.b.l. Europe4StartUps était officiellement lancée lors d’ICT Spring 2012.

Avec Gary Kneip, CEO de SecureIT, nous avons alors décidé de changer le paradigme en créant un modèle novateur : au lieu de chercher les prospects, nous allions mettre en place un programme si attractif, si “eye-catcher”, que ce serait les prospects qui viendraient à nous. Au départ, SecureIT offrait un an de cloud gratuit, mais nous nous sommes rendus compte qu’il serait pertinent d’y ajouter d’autres services. Après plus d’un an de travail pour rassembler les différents partenaires, créer les supports de communication, mettre en place les process, l’a.s.b.l. Europe4StartUps était officiellement lancée lors d’ICT Spring 2012.

Comment est né le partenariat entre E4S et EY Luxembourg ?

E : Cela fait longtemps que notre bureau s’efforce de promouvoir le Luxembourg dans le domaine des télécommunications, des médias et des nouvelles technologies. En avril 2012, nous avons donc mis en place un programme baptisé «E&Y Open Doors», de concert avec notre bureau EY de la Silicon Valley, à San Jose, afin d’identifier les sociétés désireuses de s’implanter à l’étranger et que nous cherchions alors à canaliser vers le Luxembourg. Notre mission consistait à les assister dans toutes les étapes de leur installation au Grand-Duché, de la recherche d’un data centre ou de locaux jusqu’à l’assistance fiscale et comptable.

[…] lors de l’ICT Spring 2012, nous avons rencontré l’équipe d’E4S qui se présentait comme cette plateforme de matchmaking. Nous avons alors décidé d’unir nos forces et d’associer nos initiatives respectives.

Nous avions décidé de formaliser ce programme «E&Y Open Doors» car nous avions des clients nouvellement implantés au Luxembourg qui aspiraient à obtenir d’autres services qu’uniquement de l’audit, du conseil fiscal, de la structuration ou de la comptabilité. Nous avions également pour ambition de jouer les intermédiaires entre notre client et des partenaires potentiels, à même de leur fournir les produits et services dont ils avaient besoin, comme des data centres, par exemple. En sommes, nous leur servions de tête de pont. Puis, lors de l’ICT Spring 2012, nous avons rencontré l’équipe d’E4S qui se présentait comme cette plateforme de matchmaking. Nous avons alors décidé d’unir nos forces et d’associer nos initiatives respectives.

Pouvez-vous nous présenter vos activités respectives ?

H : E4S est avant tout une plateforme de matchmaking entre des startups ayant un potentiel de développement en Europe, et des prestataires de services leur offrant une aide gratuite durant un an. Il s’agit vraiment d’un modèle gagnant-gagnant, où l’on mise sur des startups sans contrepartie obligatoire.

E : Notre pôle TMT (télécom, média, technologie) comprend au Luxembourg plus de 100 professionnels qui opèrent dans les services d’audit, de conseil, de fiscalité et de transaction aux sociétés du secteur. EY Luxembourg aspire à accompagner quotidiennement ses clients vers une croissance pérenne dans une société et sur un marché de plus en plus virtuel et hyper-connecté. S’appuyant sur la solidité d’un réseau unique dans sa profession, EY Luxembourg joue un rôle prépondérant dans le soutien du Luxembourg afin de s’établir comme place de premier choix pour les activités ICT et TMT.

[…] soutenir et assister les entrepreneurs locaux à développer leurs startups au Luxembourg en leur proposant notre soutien à travers le programme E4S mais aussi à travers notre programme EY Entrepreneur de l’Année […]

Aussi, notre objectif est double: d’une part, encourager, à travers notre réseau mondial, des acteurs étrangers à venir installer leur plateforme Européenne au Luxembourg et donc à promouvoir les atouts du Luxembourg en terme d’ICT. D’autre part, soutenir et assister les entrepreneurs locaux à développer leurs startups au Luxembourg en leur proposant notre soutien à travers le programme E4S mais aussi à travers notre programme EY Entrepreneur de l’Année dont l’édition luxembourgeoise s’est déroulée en 2013. Ces investissements visent à renforcer l’écosystème ICT au Luxembourg et à contribuer au développement de la place dans son ensemble.

Quelles sont les missions du programme E4S ?

H : Le but est de permettre à des startups digitales prometteuses de développer leurs activités sans risque et sans engagement sur le marché européen, grâce au soutien de plusieurs partenaires complémentaires offrant chacun des services gratuits pendant un an.

[…] les startups bénéficient d’un appui fort et gratuit pour se développer en Europe, et au bout des 12 mois on espère qu’elles auront pu se développer suffisamment pour pouvoir entrer dans une relation commerciale avec les différents partenaires.

Ainsi la relation est totalement gagnant-gagnant : les startups bénéficient d’un appui fort et gratuit pour se développer en Europe, et au bout des 12 mois on espère qu’elles auront pu se développer suffisamment pour pouvoir entrer dans une relation commerciale avec les différents partenaires. Bien entendu, il n’y a aucune obligation de travailler avec les partenaires E4S au-delà des 12 mois. Le programme est totalement transparent et il n’y a strictement aucun coût caché, tout est gratuit et sans engagement. Il est important d’insister sur ce point, car de plus en plus de startups se méfient des programmes d’accompagnement, qui incluent souvent des éléments payants qui ne sont pas exprimés explicitement.

Nous mettons réellement en place tout ce qui peut les aider à se faire connaître et prospérer.

E4S est également une communauté humaine : une des aspirations de l’organisation est de faire se rencontrer les différents acteurs de l’écosystème digital (les startups, les partenaires, les institutions publiques…) afin de nouer des relations et de les aider à se créer un réseau. Par exemple, lors d’ICT Spring 2013, nous avions mis sur pieds le “E4S Village”, un espace de 100m² réunissant 10 startups E4S venant de tous les horizons (Tunisie, Canada, Etats-Unis, Lituanie, Italie, Luxembourg…) aux côtés d’EY et du stand E4S lui-même. L’objectif est aussi par ce biais d’offrir une visibilité aux startups que nous aidons. Nous mettons réellement en place tout ce qui peut les aider à se faire connaître et prospérer.

Quels sont les projets TMT d’EY Luxembourg ?

E : Notre première mission réside dans le soutien et l’assistance au développement de nos clients dans le secteur et dans notre volonté de préserver la confiance qu’ils nous témoignent et qui constitue notre force et notre succès quotidiens. Nous avons également développé une expertise reconnue sur des problématiques d’actualité telles que le paiement électronique/mobile et les monnaies virtuelles, des jeux en ligne, le Cloud Computing. Nous travaillons également sur les problématiques de convergence au sein du secteur TMT.

Nous avons également développé une expertise reconnue sur des problématiques d’actualité telles que le paiement électronique/mobile et les monnaies virtuelles, des jeux en ligne, le Cloud Computing.

A plus court terme, nous nous rendrons avec E4S en Sillicon Valley en mai prochain pour aller à la rencontre de futurs candidats. Localement, toujours en partenariat avec E4S mais cette fois-ci, avec Silicon Luxembourg, nous organisons un évènement le 23 avril prochain au ZanZen pour rencontrer non seulement de nouvelles startups mais aussi les entrepreneurs luxembourgeois.

Combien de startups accompagnez-vous/soutenez-vous chaque année avec le programme E4S ? Comment les sélectionnez-vous ?

H : Nous pouvons accompagner une douzaine de startups par an, et ce nombre s’explique par le fait que le montant total des services offerts par les partenaires avoisine les 100 000 $ par startup. Il est cependant important de préciser que le processus de sélection se fait en continu.

Une fois qu’une société arrive au terme des douze mois de programme, une nouvelle place se libère, et ainsi de suite.

Nous ne sommes pas fixés sur l’année calendaire, nous pouvons accepter une startup à n’importe quel moment de l’année. Une fois qu’une société arrive au terme des douze mois de programme, une nouvelle place se libère, et ainsi de suite. Cela permet d’insuffler du dynamisme et de proposer des opportunités de soutien tout au long de l’année.

EY Luxembourg, vous devenez un des partenaires principaux de E4S, avec DATA4 Group ? Pour quelles raisons-vous ? En quoi vous différenciez-vous des programmes de vos concurrents ?

E : En raison de notre connaissance approfondie des enjeux du secteur TMT, nous avons été sollicités par E4S pour travailler de plus en plus en amont du “service package” pour tout d’abord, aider à la sélection des startups, puis, l’année dernière, pour retravailler ensemble le business model d’E4S. Le business model étant innovant, nous sommes toujours en train d’éprouver ce modèle… learning by doing… D’un commun accord, nous avons donc décidé de créer un comité stratégique de décision et de sélection auquel nous sommes fiers d’appartenir avec le fondateur de l’association : DATA4 Group.

EY Luxembourg, qu’apportez-vous et comptez-vous apporter au programme E4S?

E : Notre équipe TMT (Telecommunications, Media, Technologie) bénéficie d’une expertise reconnue au niveau international. Olivier Lemaire, EMEIA Telecommunication Leader et Bart Van Droogenbroek, Global Telecommunication Tax Leader, travaillent depuis plus de 10 ans avec les plus grands acteurs locaux et internationaux du secteur TMT.

[…] nous nous focalisons tout d’abord sur la compréhension des besoins, puis en fonction des demandes, sur les aspects corporate finance, business planning et modelling, les potentielles fusions et acquisitions, les problématiques de structuration tax et compliance.

Les compétences de nos experts en matière de fiscalité, de conseil opérationnel et stratégique, de “corporate finance” et d’audit, ainsi que la motivation accrue de nos équipes nous permettent de délivrer un travail d’excellence, des solutions adaptées, cela, avec une forte expertise sectorielle. Dans le cadre de notre partenariat avec E4S, nous nous focalisons tout d’abord sur la compréhension des besoins, puis en fonction des demandes, sur les aspects corporate finance, business planning et modelling, les potentielles fusions et acquisitions, les problématiques de structuration tax et compliance. Nous assistons également les startups sur la préparation de l’information financière ainsi que sur la gestion des risques liés aux évolutions du marché.

E4S, qu’attendez-vous d’EY Luxembourg?

H : Tout d’abord, c’est de pouvoir faire bénéficier les startups de leurs services, dont l’excellence n’est plus à prouver. Avec un accompagnement dédié de la part d’EY, les sociétés sélectionnées au sein d’E4S maximisent leurs chances de réussite. Nous espérons qu’EY continuera donc à jouer un rôle central dans le succès et la pérennité des startups que nous accompagnons.

[…] l’expertise des collaborateurs EY est un avantage significatif.

Ensuite, nous apprécions la proactivité d’EY dans l’optimisation des process au sein de la structure E4S, de l’évaluation à la sélection des startups, l’expertise des collaborateurs EY est un avantage significatif. Ce type de bonnes pratiques est représentatif des choses que nous souhaitons mettre en place avec EY Luxembourg.

Quelles sont les prochaines startups à rejoindre le programme E4S? Allez-vous pitcher ces projets et chercher des investisseurs pour ces start-ups?

[…] nous pouvons vous dire qu’il s’agit de sociétés à fort potentiel, dont certaines sont déjà bien opérationnelles sur leur marché d’origine.

H : Pour des raisons de confidentialité nous ne pouvons pas nommer les startups qui sont en cours de sélection, mais nous pouvons vous dire qu’il s’agit de sociétés à fort potentiel, dont certaines sont déjà bien opérationnelles sur leur marché d’origine.
En ce qui concerne les investisseurs, nous allons en effet faire une passerelle avec des Venture Capitalists. Nous allons essayer d’organiser régulièrement ce type de pitchs afin de permettre aux sociétés accompagnées de lever des fonds, ce qui est une préoccupation majeure pour la quasi-totalité des dirigeants de startup. Cependant nous n’avons aucune intention d’organiser de grand-messes autour de ces pitching day puisque nous considérons que la mise en relation entre un projet innovant et un VC doit se faire dans une certaine discrétion professionnelle.

A titre personnel, qu’est-ce qui vous motive dans ce partenariat?

H : Erica est une femme formidable avec qui je me réjouis de travailler sur E4S. On partage la passion des nouveaux challenges et E4S est une initiative tellement innovante que nous devons nous réinventer tout le temps.

Être partenaire d’E4S constitue pour nous une chance d’appartenir à une communauté pleine d’énergie, de partage, travaillant ensemble à un objectif commun […]

E : C’est un réel plaisir de collaborer avec des personnes dynamiques qui osent se lancer des défis, qui croient en de nouveaux projets et vont au bout de leurs engagements;Hélène fait partie de ceux là. Être partenaire d’E4S constitue pour nous une chance d’appartenir à une communauté pleine d’énergie, de partage, travaillant ensemble à un objectif commun: promouvoir notre pays et y attirer les grands de demain.

Merci.

En savoir plus:

You may also like
Picture Report | Rockstart Answers Luxembourg #1
Getting to market
EYnovation: new ideas taking off
Best-of 2014: 10 Startup Highlights From This Year