Home > Startups > Yourshop, le site dédié à la création et à la seconde main

Yourshop, le site dédié à la création et à la seconde main

Rencontre avec Mina et Thierry Nicola les fondateurs de Yourshop.lu un marché en ligne luxembourgeois dédié au fait-main local et aux objets recyclés, où chaque vendeur local peut ouvrir son propre shop. Lancé en début d’année, le site a pour objectif d’apporter une nouvelle dimension à la création luxembourgeoise et d’adapter la « seconde main » à la réalité du commerce en ligne. Développement durable et conscience éthique sont deux valeurs qui tiennent particulièrement à cœur à ce jeune couple luxembourgeois, qui met toute son énergie et sa passion dans la réussite de Yourshop.

Vous avez lancé votre plateforme de vente en ligne il y a deux mois, comment est née l’idée Yourshop ?

En rentrant au Luxembourg après quelque temps à l’étranger nous voulions essayer de non seulement limiter notre consommation, mais aussi essayer de consommer plus localement.

Il nous a fallu du temps pour savoir où chercher pour trouver ce dont nous avions besoin. Les sites internet existants ne nous satisfaisaient pas, les groupes sur Facebook offraient beaucoup, mais le réseau n’était pas adapté à la vente, les informations sur les marchés, les designers et les producteurs locaux étaient difficilement trouvables, etc.

Il nous a fallu du temps pour combler notre demande mais finalement on est arrivé à la conclusion que l’offre était là, ici-même au Luxembourg, mais elle était extrêmement cachée, d’où notre idée de la rendre plus visible et accessible.

Vous revendiquez un ancrage local, aussi bien par les vendeurs référencés que les clients ou les produits. Pourquoi la consommation locale plaît-elle tant au Luxembourg ?

Que ce soit du point de vue écologique ou financier nous réalisons tous que nous sommes en train de foncer droit dans un mur. De plus en plus de personnes prennent conscience que nous ne pouvons plus continuer à avoir le même train de vie.

Il y en a qui veulent réutiliser pour réduire leurs déchets, d’autres qui veulent limiter le transport des matériaux, d’autres encore qui veulent encourager l’artisanat local et le fait sur-mesure, face aux multinationales qui poussent à l’uniformisation, et enfin il y a ceux qui veulent réduire leurs frais et gagner un peu d’argent de poche grâce à la seconde main.

En général, je sens que nous revenons à une échelle plus humaine et à une certaine conscience éthique et responsable.

Qui peut vendre sur la plateforme et quels produits ?

Tout le monde peut vendre tout ce qu’il désire. Aussi longtemps que ce soit légal 🙂

Quels sont les sources de financement du site ?

Pour le moment nous le finançons nous-même par nos économies et notre temps. Nous n’avons pas d’aide ou de financement extérieur. Petit à petit Yourshop commence à générer des fonds grâce aux shops en ligne et à la publicité que nous plaçons sur le site.

Quelles sont les prochaines étapes de développement du site ?

Une application mobile, un agenda d’événements, plus de visibilité des shops professionnels, peut-être l’exportation vers d’autres villes – Bruxelles, Zurich, Montréal ? Nous sommes ouverts à toute proposition !

Vous formez un couple aussi bien à la ville qu’au travail, comment cela se passe-t-il au quotidien ?

Très bien. Nous sommes tous les deux passionnés par le projet et y mettons tout notre cœur. Nous avons des perceptions et capacités différentes. Thierry est plus analytique et vise à rendre le site le plus performant possible et moi, plus créative, je cherche à le rendre beau et simple à utiliser. Ces deux visions produisent parfois des clashs, mais finalement amènent une parfaite balance au projet, comme à notre vie…

Merci.

En savoir plus : http://yourshop.lu/