Home > Business > Apprendre à entreprendre grâce à Jonk Entrepreneuren Luxembourg

Apprendre à entreprendre grâce à Jonk Entrepreneuren Luxembourg

Reading Time: 3 minutes

« Apprendre à Entreprendre », telle est la vision de l’association Jonk Entrepreneuren Luxembourg. Faire du Luxembourg un terreau fertile pour l’entrepreneuriat en est une autre. A ce jour ce sont plus de 9000 jeunes qui bénéficient des actions des l’association et qui seront – on l’espère – les entrepreneurs de demain. Nous avons demandé à Stéphanie Damgé, la directrice de l’association, de nous en dire plus sur la mission et les programmes mis en place pour les jeunes. Et si vous souhaitez partager votre expérience et votre savoir-faire, l’association recherche continuellement des volontaires. A bon entendeur…

Vous dirigez Jonk Entrepreneuren Luxembourg, quelle est la mission de cette association?

L’association Jonk Entrepreneuren Luxembourg, créée en 2005, a comme mission d’inspirer et préparer les jeunes à innover, créer, prendre des initiatives et être responsable, à leur apprendre à entreprendre.

A l’aide d’un partenariat privé-public nous voulons enseigner et sensibiliser les jeunes au monde de l’entrepreneuriat et de l’économie par le biais de 11 projets organisés à chaque niveau de l’enseignement luxembourgeois (fondamental, secondaire, supérieur); renforcer les liens entre le monde de l’éducation et le monde des entreprises, ainsi que développer et revaloriser une « culture entrepreneuriale » au Luxembourg.

Membre du réseau international Junior Achievement, la plus grande organisation mondiale au niveau de l’éducation entrepreneuriale, nous accueillons actuellement au Luxembourg plus que 9000 jeunes par dans nos différents projets.

A qui s’adresse les programmes que vous mettez en place et comment les définissez-vous?

Nous disposons de 11 programmes destinés aux jeunes entre 10 et 25 ans, des programmes intervenant à chaque niveau de l’enseignement luxembourgeois. En effet nous nous adressons déjà aux plus jeunes afin d’éveiller au plus tôt leur envies et de développer leur enthousiasme.

Nos programmes sont très interactifs et pratiques, suivent l’approche learning by doing, c’est-à-dire les jeunes prennent le rôle de l’acteur leur permettant ainsi de découvrir davantage leurs compétences et intérêts. De plus nous veillons à mettre les jeunes en contact avec le monde professionnel en exigeant pour chaque projet l’appui, le conseil, l’expertise d’un volontaire issu du monde entrepreneurial ou économique.

Les jeunes apprécient et valorisent beaucoup cet échange qui les fait souvent réaliser qu’il existe différentes pistes d’épanouissement pour leur parcours professionnel et personnel. Nous faisons en sorte de leur présenter la réalité et la complexité du fonctionnement économique.

Pensez-vous que le Luxembourg soit un terreau fertile pour l’entrepreneuriat?

En m’engageant pour l’éducation entrepreneurial au Luxembourg je crois évidemment que le Luxembourg est ou peut devenir un terreau fertile pour l’entrepreneuriat. Ces quelques dernières années nous observons une certaine évolution dans l’entrepreneuriat au Luxembourg mais il reste encore du terrain à exploiter.

Le Luxembourg dispose d’un fort potentiel et d’une diversité enrichissante qu’il faudra davantage soigner, gérer et développer. Il nous faut encore plus d’entrepreneurs, des jeunes entrepreneurs créatifs, dynamiques, envie de développer leurs idées et surtout prêts à prendre des risques et des responsabilités. C’est justement souvent la peur de prendre des risques respectivement la préférence pour la sécurité, le manque de confiance, d’information ou de prise de conscience qui bloquent encore les jeunes d’aujourd’hui de se lancer dans l’entrepreneuriat.

A côté de cet apprentissage, une simplification et modernisation des démarches administratives, la visibilité de différentes initiatives existantes ainsi qu’une coordination plus étroite de ces dernières seraient nécessaires.

Les enseignements délivrés le sont par des volontaires, quels profils recherchez-vous?

A l’heure actuelle nous travaillons avec 300 volontaires pour accueillir 9000 jeunes et réaliser nos différents programmes.

Nous sommes continuellement à la recherche de volontaires motivés à partager leurs expérience et savoir-faire avec les jeunes. Nous recrutons des profils de secteurs très variés, des professionnels jeunes et plus expérimentés, en résumé chaque professionnel doté d’un esprit entrepreneurial et d’un enthousiasme est bienvenue.

Un de nos souhaits serait encore de diversifier davantage notre pool de volontaires et donc nous invitons entre autres les professionnels de l’artisanat, de la construction et de la nouvelle technologie de participer dans nos projets en découvrant ainsi les jeunes autrement, une expérience très enrichissante !

You may also like
Klin Raises €200,000
Legal Finder Wins The 10th Edition Of Startup Weekend Luxembourg
1 Million Page Views
Moovee Launches Moovee Clean—Car Cleaning 2.0