Home > Startups > Le réseau Girls in Tech Luxembourg est officiellement lancé

Le réseau Girls in Tech Luxembourg est officiellement lancé


Un évènement de lancement pour le réseau Girls In Tech Luxembourg s’est déroulé hier soir à l’Impactory. Dès 18h la salle a commencé à se remplir…de femmes mais aussi quelques hommes. L’occasion de rencontrer la Team des six et surtout de découvrir une surprise spéciale lancement. Epauler les ambitions des femmes des TIC, leur montrer des possibilités de carrière IT et dans l’entrepreneuriat, apporter la confiance et un réseau en faisant de nouvelles rencontres, Girls In Tech est plein d’ambitions. Le message ? Femmes d’IT, de prêt ou de loin, vous n’êtes pas seules. Ce réseau est là pour vous et vous pouvez y puisez des outils ou de la force. Femmes de demain et d’aujourd’hui, il y a plein de success story autour de vous qui peuvent vous inspirer.

Livre d’or et de compliments

Rien de plus convivial pour un événement de lancement, les six étaient présentes et ont pris grand soin de leurs invités. Venues de tous les coins de l’IT, des femmes curieuses ou déjà averties ont pu se rencontrer et échanger. IT pur ou univers IT, junior ou senior, pour la première fois dans un événement IT, les hommes étaient en minorité. Salle comble pour cette première, 80 participants (90% de femmes) et même 40 autres inscrits restés en liste d’attente.

Dans la salle, un bourdonnement réjouissant, signe que tout le monde noue facilement contact. Beaucoup ne se connaissent pas encore mais un point commun crée facilement du lien : l’IT. Et pour une fois…quelques hommes mal à l’aise. « C’est Girls In Tech je m’attendais à ce qu’il y ait beaucoup de femmes, mais là il y en a vraiment beaucoup. On se sent un peu seul et ça nous met à leur place. Finalement d’habitude je connais toujours quelques personnes et là non. Par contre c’est très agréable d’être si bien entouré (sourire). »

Parmi les femmes présentes, même constat : elles sont souvent les seules de leur service, ou bien deux. « Oui on n’est jamais très nombreuses mais pour avoir déjà travaillé avec seulement des femmes, je préfère être avec des hommes. L’ambiance est bien meilleure. Ils avaient un peu de mal au début mais maintenant ils m’ont tout à fait intégré. Ils s’occupent bien de moi de façon générale, ils sont même plutôt aux petits soins. »

Connaître la Team des six

Un petit welcome speach a lancé la soirée avec Marina Thiriet, Project Manager à l’Impactory. Puis, c’est Marie-Adélaïde Gervis, Head of Sales chez Edit-place qui a présenté Girls In Tech Luxembourg. Kasia Kolodzeijczyk, co-fondatrice de la startup ICT Gencreo, Adina Pasa professionnelle du marketing, Laurence Bianchini, docteur en physique, journaliste scientifique et directrice des partenariats à MyScienceWork.com et Annabelle Buffart, front-end development pour Vesperia Group et co-fondatrice du « Cafés Numérique Arlon », se sont ensuite succédées pour expliquer leurs engagements pour Girls In Tech.

L’invitée d’honneur, Virginie Simon, PDG et fondateur de MyScienceWork, mais aussi mère, entrepreneur et combattante. Un projet qui a déjà rassemblé une communauté de plus de 300.000 personnes à travers le monde depuis 2010. Elle a reçu le Prix Entrepreneur Creative Young en 2013, et a été distingué en tant que « Femme Entrepreneur de l’année » en France en 2011. Aujourd’hui, le projet a récolté de nouveaux fonds et a été sélectionné pour partir concourir en Silicon Valley.

« Il y a encore beaucoup de préjugés envers les femmes, surtout dans le secteur financier, explique Virginie Simon. Lorsque j’allais chercher des fonds pour MyScienceWork, ils ne voulaient pas me faire confiance, moi une femme et en plus enceinte à l’époque. L’entreprenariat et l’IT peuvent être des environnements hostiles pour nous mais, nous devons continuer, avec énergie, ténacité et ambition. »

Une surprise pour plus de soutien

Pour encourager les femmes présentes et toutes les autres à prendre part dans l’aventure de l’IT et de l’entrepreneuriat, Viviane Reding, Vice Présidente de la Commission Européenne avait enregistré une vidéo. « Profitez de ce moment, c’est important, annonce Viviane Reding. Il y a beaucoup d’opportunités en IT mais les femmes ont du mal à les atteindre. Les femmes ont un fort potentiel… mais elles n’occupent pas les hauts postes. Il y a encore un long chemin à parcourir mais j’espère que dans quelques années, nous n’aurons plus besoin de Girls In Tech parce que les femmes seront partout. »

Un deuxième évènement est déjà prévu pour mai. Conférence, workshop, meeting, la Team reste à l’écoute des attentes de ses membres pour leur apporter ce dont elles ont besoin. Girls In Tech Luxembourg est une occasion. Elle donne un cadre d’expression et de réflexion que chacune et chacun pourra utiliser comme il le souhaite.

En tout cas le premier retour est déjà très positif pour cette première soirée. Pour attirer plus de femmes en IT chacun y va de son conseil : aller dans les écoles parler de ces métiers encore enfermés dans une image de « geek isolé derrière un ordi », changer les formations qui sont trop éloignées de ces métiers, donner la parole à plus de portraits success story…


You may also like
Dada Cycles, The Eco-Friendly Bike Helmet
Integrating Women Into Technology: WIDE Sustains Its Momentum
Meet an Entrepreneur: nyuko’s New Series
Fit 4 Start #8: Still Time To Apply