Home > Business > Les Jeudis du Libre prennent leurs quartiers à Arlon

Les Jeudis du Libre prennent leurs quartiers à Arlon


La scène tech Arlonnaise commence à prendre de l’ampleur et à connaître un certain succès. Après ses réunions tech mensuelles Cafés Numériques et l’ouverture prochaine du Greenlab Coworking Arlon, c’est maintenant au tour des Jeudis du Libre de s’organiser dans la ville belge – après Bruxelles et Mons. Nous avons demandé à Cédric Bousmanne de nous en dire un peu plus sur ce qu’est le Logiciel Libre et sur le bien fondé de l’organisation de ces événements.

Ce jeudi se déroule la première édition des Jeudis du Libre à Arlon, de quoi s’agit-il?

Les Jeudis du Libre sont des rencontres informelles entre personnes intéressées par le Libre au sens large. A l’image des Cafés Numériques que nous organisons déjà à Arlon pour la troisième année, les Jeudis du Libre auront lieu une fois par mois, sur un sujet différent, à l’attention des professionnels ou des curieux intéressés par le sujet.

Qu’est-ce que le Logiciel Libre au juste?

Un logiciel est dit « libre » lorsqu’il respecte les quatre libertés fondamentales suivantes :

  • Liberté 0 : La liberté d’exécuter le programme, pour tous les usages.
  • Liberté 1 : La liberté d’étudier le fonctionnement du programme.
  • Liberté 2 : La liberté de redistribuer des copies.
  • Liberté 3 : La liberté d’améliorer le programme et de publier vos améliorations.

Cela signifie donc que tout un chacun peut s’approprier le code d’un logiciel libre et de l’utiliser, l’analyser et le modifier selon ses propres besoins.

Mais le Libre ne se limite pas aux logiciels : la musique, le cinéma, la photographie, l’architecture, ou n’importe quelle autre création peut être publiée sous licence Libre.

A quel(s) besoins(s) le Logiciel Libre répond-il?

Les principes de base du Libre ont permis une grande évolution dans le secteur : il suffit de voir l’engouement que Ubuntu a apporté autour de l’univers Linux ces dernières années. Ubuntu est également une excellent exemple de produit Libre qui permet non seulement la diffusion libre d’un logiciel, mais également à une entreprise commerciale de faire du bénéfice.

Assez récemment, Ubuntu s’est même lancé dans la distribution de smartphone. Il n’y a aucun doute sur le fait que cela aura un impact énorme dans les prochaines années.

De part son fonctionnement, le monde du Libre est également plus réactif. Les développeurs qui se rassemblent autour d’un tel projet le font avant tout par passion. Le cycle de création du produit n’est donc pas animé par l’idée de profit, mais bien par l’idée de répondre au mieux aux besoins de l’utilisateur final.

Quels sont les prochains événements que vous envisagez sur cette thématique?

Les Jeudis du Libre sont une organisation nationale : les deux premiers chapitres locaux sont apparus à Mons et à Bruxelles.

De part leur expérience, nous avons décidé de ne pas fixer de barrière à l’entrée : l’événement de ce jeudi soir a pour but de rencontrer la communauté qui pourrait se créer et de voir ensemble les sujets qu’il serait intéressant d’aborder.

Le thème est très vaste : logiciels, développement, art, IoT, il n’y a presque pas de limites.

You may also like
Crowdfunding : le Greenlab Coworking Arlon en pleine campagne