Home > Startups > Technoport, partenaire privilégié de l'incubateur Paul Wurth InCub

Technoport, partenaire privilégié de l'incubateur Paul Wurth InCub


Il y a quelques semaines, la société Paul Wurth et l’incubateur de start-ups Technoport annonçaient le lancement d’un incubateur dédié aux projets innovants dans le domaine industriel sous le nom d’InCub. Olivier Zephir, Business Advisor au Technoport, nous en dit plus sur ce partenariat et la volonté du Technoport de supporter de tels programmes d’incubution et d’accélération.

Comment est née l’idée de cet incubateur thématique?

L’idée émane du secteur privé, en l’occurrence de Paul Wurth, qui en fin d’année dernière a pris contact avec nous pour nous présenter son projet. Ils voulaient comprendre comment on avait structuré le Technoport, les services offerts ainsi que les différents programmes. Je dois avouer c’est aller très vite ensuite, preuve qu’il s’est établit une confiance réciproque pour travailler ensemble et combiner les expertises de chacun.

Certaines de vos startups sont déjà incubées à Foetz, en quoi ce programme est-il différent voire complémentaire?

Le programme de Paul Wurth est en effet différent et complémentaire à la fois.

Différent dans la mesure qu’il est centré autour de 5 thématiques qui intéressent tout particulièrement Paul Wurth alors que le Technoport n’est pas sélectif d’un point de vue secteur d’innovation technologique. A Foetz vous trouverez dès lors des sociétés innovantes qui ne sont pas actives dans l’une des 5 thématiques de l’appel de Paul Wurth InCub.

Et complémentaire du fait que Foetz peut par exemple accueillir des projets qui ont besoin de halls industriels et que le fait d’être hébergé chez nous n’exclut pas le potentiel intérêt de Paul Wurth dans les produits ou solutions proposées. Une autre complémentarité réside aussi dans le fait que nous renforçons l’écosystème global en combinant des compétences et expertises d’une manière plus efficiente.

Quels sont les besoins “industriels” des startups actuellement?

Tout dépend ce que vous entendez par besoins ‘industriels’. Lorsque nous avons discuté avec certaines de nos entreprises il est clairement ressortit que le simple fait d’avoir accès à un tel groupe est déjà très important pour eux. Pouvoir se confronter avec ce type d’utilisateurs potentiels ou clients qui en plus sont actifs au niveau mondial leur permet de récolter des retours très importants par rapport au développement de leur produit/service. Dans certains cas cela peut en outre accélérer leur croissance internationale si les premiers tests s’avèrent prometteurs.

Dans quels domaines (industriels) le Luxembourg peut-il se positionner?

Ici je distinguerais les nouveaux secteurs que l’on essaie entre autre de pousser/renforcer au niveau du gouvernement (le spatial, l’automobile, les écotechnologies, …) et certains acteurs industriels (plus anciens) qui, dans une démarche proactive, ont identifié la nécessité de se repositionner ou bien de réinventer certains de leurs métiers pour rester à la pointe de l’innovation. Nous avons constaté que cette dernière catégorie devient de plus en plus nombreuse et le fait qu’une grande partie d’entre eux se soit adressée au Technoport nous positionne comme un partenaire naturel pour le support de programmes d’incubation/d’accélération.


You may also like
Opening Up Its Network: Silicon Luxembourg Moves Up A Gear
Find The Perfect Investor In Minutes Not Months With Unicorn Nest
Beauty Matching Engine™: The Go-To AI Solution For Beauty Retailers
Virtual Currencies: Tax Or No Tax?