Home > Startups > Un grand cru pour l'ICT Spring Europe 2015

Un grand cru pour l'ICT Spring Europe 2015


A quelques jours de l’un des plus grands événements ICT et startup de l’année au Luxembourg nous avons demandé à Fabien Amoretti et Kamel Amroune, les deux co-fondateurs de l’ICT Spring, de nous dévoiler le programme et les speakers phares de ce cru 2015. Et à n’en pas douter cette édition devrait une nouvelle fois marquer les esprits et attirer encore plusieurs milliers de personnes. De bonne augure pour dynamiser encore un peu plus un secteur ICT et un secteur numérique luxembourgeois en plein essor.

La nouvelle édition de l’ICT Spring Europe approche à grands pas, quels seront les grands thèmes/sujets abordés cette année?

FinTech, stratégies digitales et User experience, les trois thématiques les plus explosives de 2015. Concernant les FinTech, le secteur financier commence à percevoir l’ensemble des révolutions apportées par les technologies ciblées sur la banque et le secteur financier, et l’offensive vient des plus grands (GAFA), des plus petits (startups), mais aussi des banques elles-mêmes : la disruption au sens le plus profond du terme, qui impose désormais aux banques d’investir dans des startups aujourd’hui pour comprendre les technologies émergentes et permettre à leur client d’en bénéficier, donc… de rester.

Concernant le digital marketing, marques et médias devenant indissociables l’édition 2015 reçoit au Luxembourg les Head of Digital de grandes signatures (Lacoste, FC Barcelona, Warner Bros, Emirates), des pure players (Shazam, LinkedIn, Amazon) mais aussi médias qui inventent jour après jour de nouveaux territoires de jeux pour les marketers (Vogue, Euronews, Gentside) et bouleversent la relation entre marques et clients.

Le dernier volet, User Experience, est considéré comme la thématique 2015 pour ce secteur (marketing et agence). On y repense chaque interaction client mais aussi la notion de data, très déshumanisée ces dernières années, mais la tendance s’inverse clairement. Adobe et Ubisoft vous exposeront lors de ces deux journées les dernières tendances et best practices afin de satisfaire vos clients et rendre leurs interactions avec votre marque inoubliable.

Quels seront les speakers à ne pas manquer?

Avec près d’une centaine de speakers, c’est très difficile de répondre. Cela dépend principalement du secteur et de la fonction du visiteur, et des enjeux qui sont les siens au quotidien mais aussi à 12 mois, ce qui fait office ici de long terme…

Il y a les stars des FinTech avec probablement le meilleur programme européen du moment, mais aussi des signatures marketing, IT, et Digital HR transformation […]

Il y a les stars des FinTech avec probablement le meilleur programme européen du moment, mais aussi des signatures marketing, IT, et Digital HR transformation, avec LinkedIn et Potential Park par exemple. Le digital transcende toutes les fonctions et bouleverse tous les secteurs aujourd’hui. Chacun de vos lecteurs a une bonne cinquantaine de raisons de ne pas rester au bureau les 19 et 20 mai !

Pour les autres surprises, nombreuses, il faut simplement passer sur le salon et les découvrir les unes après les autres…

Pour parfaire le programme, il y a des personnalités “magnet” inclassables. Les frères Bogdanov bien sûr, mais aussi Jordan Casey, le plus jeune entrepreneur d’Europe (deux entreprises à 13 ans), ou encore Bas Landorp, qui prépare l’envoi des premiers humains sur Mars dès 2025, et qui a reçu 160.000 candidatures. Enfin, Lost Frequencies, venu soutenir le lancement d’un nouveau réseau social “Judg”, donnera un concert privé le 19 au soir sur ICT Spring. Pour les autres surprises, nombreuses, il faut simplement passer sur le salon et les découvrir les unes après les autres…

Vous faites cette année un focus sur le secteur FinTech, pour quelles raisons?

Nous étions pionniers sur cette thématique depuis quelques années. L’année dernière nous avions déjà une tagline “FinTech disrupt or be disrupted”, avec Yapital, Digicash, Yandex.money, Paypal, SWIFT, de nombreuses startups orientés FinTech et des grands du Bitcoin.

Les FinTech sont passées de tendance à obsession […]

Dans le cadre des activités de Farvest, la communauté Finance à travers www.warren.lu traite aussi le sujet de manière importante depuis l’an dernier. Les FinTech sont passées de tendance à obsession un peu partout en Europe, avec une accélération depuis décembre 2014.

Les innovations fusent de toutes parts : paiements, devises, crowdfunding, P2P lending… Banques et mastodontes technologiques investissent à tour de bras dans des startups […]

Car une chose est sûre, cette histoire « FinTech » est captivante. Imaginez : c’est le dernier secteur à tomber, ou en tout cas un des derniers dinosaures après la musique, le commerce, les medias… Les crises et la sur-régulation ont favorisé l’émergence d’innovations qui non seulement repensent la finance, mais toute la relation client. Aujourd’hui, ce sont les GAFA les mieux placés sur ces enjeux, du fait de leur maitrise des données client, de leur capital marque, et d’une vision à moyen terme de la rentabilité de la relation client. Les innovations fusent de toutes parts : paiements, devises, crowdfunding, P2P lending… Banques et mastodontes technologiques investissent à tour de bras dans des startups et en terme de roman d’affaires, c’est tout simplement épique.

L’assurance et la banque privée sont désormais également menacées, et la bataille se joue en Europe, qui a pris un leadership notoire en termes d’investissements. Luxembourg est très fortement présent, avec une politique visionnaire comme souvent et des institutions, Luxembourg for Finance notamment, qui font un travail tout simplement phénoménal.

Les FinTech rendent la banque à nouveau passionnante.

ICT Spring cultive des relations au plan mondial depuis 7 ans avec environ 2000 speakers, et parmi eux les FinTech vont vite, très vite : nous sommes au bord d’une révolution d’une ampleur inenvisageable il y a encore 3 ans. Une grande partie du secteur financier “traditionnel” fait l’autruche ou minimise ces bouleversements à venir, tant et si bien qu’on parle aujourd’hui d’une forte probabilité d'”uberisation” du secteur. Les banques ayant pris la mesure du digital vont être les grands gagnantes de ces bouleversements mais devront adapter leurs équipes. L’enjeu est technologique, customer centric, mais aussi RH. Les FinTech rendent la banque à nouveau passionnante.

Que pensez-vous du secteur IT et de l’essor des start-ups au Luxembourg?

C’est un secteur très hétérogène, très exigeant, mais aussi d’une ouverture d’esprit particulière : il y a peu de métiers qui nécessitent une mise à jour à ce point  permanente des connaissances, et donc une humilité face à l’innovation. Cela force le respect, il faut vraiment être particulier pour s’investir corps et âmes dans la technologie dont on sait pertinemment qu’une des raisons d’être et de devenir rapidement obsolète.

[…] le Luxembourg, pays stable et sage par définition, peut devenir un des pays les plus funs du monde.

Côté startup, la contagion de l’entrepreneuriat commence à toucher des secteurs, fonctions et profils nouveaux, et c’est une très bonne nouvelle. Si tout le monde commence à se prendre au jeu, le Luxembourg, pays stable et sage par définition, peut devenir un des pays les plus funs du monde. Le grain de folie apporté par les startups est salutaire et constitue un des meilleurs arguments de nation branding. Attirer les talents du monde entier est également plus facile si on reconnaît déjà ceux qui sont sous nos yeux. Et côté talents, le Luxembourg prouve chaque jour que tout est possible : il y a définitivement beaucoup de success stories à venir. C’est une des missions d’ICT Spring de combiner stars mondiales et personnalités, entreprises et startups locales. Cette septième édition annonce clairement la couleur, en présentant un agenda unique au monde pour un évènement d’accès gratuit.

You may also like
Enjoy Live Streaming Cooking Classes With ChefPassport
Luxembourg-Based FinTech VNX Exchange Goes Live
First Automated Bank Account Opening Process In Luxembourg
Startup Apéro #20 | Fireside Chat With Yuzo Kano (bitFlyer)