Home > Brought to you > Un grand succès pour la sixième édition de l’ICT Spring Europe

Un grand succès pour la sixième édition de l’ICT Spring Europe


Le 19 et 20 mai 2015 a eu lieu dans le Nouveau Centre de Conférence au Kirchberg la sixième édition de l’ICT Spring Europe. Deux ministres luxembourgeois, des grands du secteur ICT local et mondial, 6 entreprises coréennes, 4 japonaises, des multiples start-ups locales et internationales formaient le corps de l’exposition. Se rajoutait une centaine de speakers de renommée locale et internationale proposant des interventions sur des sujets tournant autour du numérique avec un accent particulier sur la Fintech. Au bout de la première heure de l’ICT Spring on notait déjà 2000 tweets sur le net et les tweets n’arrêtaient pas jusqu’à la fin du deuxième jour.

(Crédit photo: Olivier Dessy – (de g. à d.) Igor Pielas et Michal Sadowiak de l’équipe Goodwill (gagnants de la Morpheus Cup) – ICT Spring Europe 2015)

5300 personnes ont discuté Fintech au Luxembourg.

Le sujet majeur du congrès fut le développement de la technique financière. La grande question à l’ordre du jour: quel est le traitement des transactions bancaires et avec quelle sécurité va-t-on travailler demain dans la finance ? Le Ministre des Finances du Luxembourg, Pierre Gramegna commente lors de sa présentation intitulée The Fintech Revolution: what it means for Luxembourg : « La rapidité et la sécurité des transactions vont déterminer les affaires bancaires de demain. » Gramegna présentait le Luxembourg comme futur centre de la Fintech. Il soulignait également que le nombre de personnes dans le monde ayant un compte bancaire avait augmenté de 51 à 62 % depuis 2011 et que cette nette croissance est une conséquence directe du développement du Fintech et de la communication mobile.

Son collègue le Ministre de l’Education Nationale, Claude Meisch le soutenait dans ses propos en soulignant que le système éducatif du Luxembourg allait se transformer dans les deux ans à venir et serait en train d’établir un système de « Digital (4) Education ». Ceci assurerait la modernité de futures générations de luxembourgeois dans l’ère digitale.

Tom Theobald, directeur général adjoint de Luxembourg For Finance commente: « L’innovation technologique est essentielle pour le développement futur de l’industrie financière. Le Luxembourg est devenu une plateforme de Fintech au coeur de l’Europe continentale avec un nombre croissant d’entreprises qui se sont établies dans le Grand-Duché, soit pour cibler le secteur financier local et établir une base clients, soit pour développer leurs activités internationales à partir d’ici. Le nombre impressionnant de visiteurs lors de l’ICT Spring 2015 est preuve de l’attractivité croissante du Luxembourg en tant que plaque tournante de la Fintech. L’ICT Spring présente une opportunité idéale pour écouter les discours d’importantes personnalités de l’industrie et de s’échanger avec des innovateurs de partout dans le monde. »

Jean-Louis Schiltz, avocat et membre de la commission des Nations Unies sur le haut débit pour le développement numérique, constate : « Il s’agit certainement de l’événement le plus important dans le domaine des technologies d’information au Luxembourg avec une forte présence internationale. Un vrai spectacle avec un focus sur la Fintech. »

L’Europe est le marché de l’avenir 

En 2014, environ 12 milliards de livres anglaises ont été investis ces dernières années dans le secteur Fintech. Approximativement 80% de cette somme allait aux Etats-Unis, 15% seulement en Europe. Une étude de l’entreprise de conseil Accenture souligne qu’en Europe le marché Fintech est actuellement le marché qui connaît la croissance la plus importante. Les pays qui s’y intéressent le plus sont les Pays-Bas, l’Allemagne et les pays nordiques. Le centre actuel de Fintech est d’après Accenture Londres avec 1500 start-ups et 36 incubateurs.

Accenture décrit en même temps une faiblesse du secteur bancaire. Seulement 70% des banques en Europe auraient une stratégie dans l’innovation, elle reste cependant fragmentaire. 80% des banques possèdent uniquement un équipement minimal pour l’ère numérique. Ceci veut dire que la croissance extraordinaire annoncée dans le secteur bancaire européen, est en vérité une croissance de rattrapage.

Les gagnants de la Morpheus Cup

Les futurs acteurs de la branche étaient également présents, à l’occasion de la Morpheus Cup organisée dans le cadre de l’ICT Spring Europe. Le premier championnat européen inter-universités et grandes écoles du secteur de l’ICT, enregistre le soutien officiel de la Commission européenne sous l’impulsion de son Vice-président, Chargé du Marché numérique unique, Monsieur Andrus Ansip. Une centaine d’équipes composées d’étudiants de 47 écoles supérieures européennes ont pu se mesurer entre eux. À l’issu de la coupe l’équipe polonaise Goodwill de l’Université de Varsovie a pu remporter la coupe dotée de prix en contre-valeur de 20 000€. Le meilleur projet (Special Jury Award) a été présenté par l’équipe Lausanne Management de l’HEC Lausanne. L’équipe NEO de l’Université de Luxembourg à leur tour a remporté le prix pour le meilleur projet dans le domaine Mobility. « Les épreuves étaient exigeantes mais très intéressantes. On ne s’attendait pas à gagner la Morpheus Cup, mais vu que notre équipe se connaît depuis longtemps on était très bien organisé» explique Igor Pielas, membre de l’équipe Goodwill.

Le contenu de ce communiqué de presse est de l’entière responsabilité de son auteur : ICT Spring Europe

You may also like
First Real Estate Transaction Via Blockchain In Luxembourg
Fit 4 Start: €3 Million For Startups
Digital Marketing Expert/Growth Hacker (m/f) | StarTalers
Chief Technology Officer (m/f) | StarTalers