Home > Startups > BattaKlang : l'apprentissage d'une langue par la gamification

BattaKlang : l'apprentissage d'une langue par la gamification


Apprendre une langue c’est bien. De manière ludique et interactive c’est mieux ! Ajoutez à ça un ingrédient “jeu” – ou Gamification pour les puristes – et vous obtenez LaSauce, la société éditrice de l’application BattaKlang. Cette application déjà téléchargée plus de 8000 fois vous permet d’apprendre 1000 mots de luxembourgeois en les associant à des images et en comptabilisant des points pour chacune de vos bonnes réponses. Pas de pénalisation en cas de fautes, vous restez maître de votre apprentissage. Nous avons rencontré Béatrice Warichet – cette semaine au Level2 Hackerspace – qui revient pour nous sur ses premiers pas en tant qu’entrepreneur, mais aussi le pourquoi du comment de son application ou encore son projet en cours de développement : BattaKing.

Après près vingt années passées dans l’audit vous avez décidé de passer du côté entrepreneur et de lancer votre propre application mobile, pour quelle(s) raison(s)?

Dans un environnement aussi compétitif qu’un cabinet d’audit, la relation des gens face à la formation m’a toujours interpellée. Dans l’enseignement, l’apprenant doit trouver le moyen d’apprendre et de restituer la matière enseignée. Dans le cas contraire, il est sanctionné par un échec sur cet apprentissage. Or, en entreprise, si vous allez à une formation et que vous en revenez sans acquis, c’est le formateur qui est remis en question. Et on attend de lui qu’il revienne avec une méthode plus efficace. Cet écart entre ces deux positions, alors que l’objectif à atteindre est identique, a été le point de départ de ma réflexion sur la gamification (apprentissage par le jeu). Et pour pouvoir travailler ce concept avec toute l’autonomie nécessaire, j’ai décidé de le réaliser en mode entrepreneur.

Le fait que mon premier projet de gamification soit sur mobile est un choix opportuniste. En effet, on a toujours son téléphone avec soi; on a souvent le réflexe de le prendre en main et de le consulter quand on a un moment de libre. Pourquoi ne pas utiliser ce moment pour apprendre?

BattaKlang c’est quoi au juste?

C’est apprendre 1.000 mots de luxembourgeois, sans les traduire dans sa langue maternelle.

On associe le mot en luxembourgeois avec l’image d’un objet. Et on le fait autant de fois qu’on veut, sans jamais être pénalisé si on fait des erreurs.

Cet apprentissage se fait sur une app, disponible sur App Store ou sur Google Play. BattaKlang est gratuit et est très souvent recommandé pour les débutants en luxembourgeois : l’occasion de faire le premier pas vers une nouvelle langue et une nouvelle communication.

BattaKlang existe aussi en version vocale. Chaque mot est lu et est ainsi assimilé avec sa prononciation.

Combien de téléchargements avez-vous déjà enregistrés et quels sont vos projets de développement pour les mois à venir?

Pour BattaKlang, j’ai déjà enregistré plus de 8.000 téléchargements. Même si j’en suis très fière – voire extrêmement fière même -, je n’ai pas encore la masse critique pour en faire un projet commercial viable. Pour cette raison, je finalise BattaKing, le même concept que BattaKlang, mais pour apprendre 1.000 mots d’anglais.

Je garde l’apprentissage du luxembourgeois comme projet pilote. Chaque nouveauté sera d’abord proposée sur BattaKlang avant d’être déclinée sur les autres apps. Je pense par exemple aux verbes que je souhaite introduire prochainement dans le dictionnaire des mots à apprendre.

Vous avez intitulé votre société LaSauce. Question: pensez-vous que la sauce start-up est en train de prendre au Luxembourg?

LaSauce, c’est joli, c’est gourmand. C’est l’assaisonnement qui redonne de la saveur.

Il y a beaucoup d’initiatives qui favorisent les start-up au Luxembourg et dans la Grande Région. Mais le propre des start-up est de sortir des conventions pour innover. Et il est compliqué de s’identifier à un modèle de start-up alors qu’on est justement en train de concevoir le sien. Cependant, ces complications s’adoucissent quand on rencontre d’autres entrepreneurs – qui s’investissent également pour faire prendre cette sauce.

You may also like
milepaKr
CARVROOM
Abroad Fiduciaire
ORGA50