#GEN4 fait sa révolution numérique


#GEN4 c’est le Grand rendez-vous du numérique pour les professionnels. La 4ème édition se déroulera les 22 et 23 septembre à Metz. Sont attendus tous les professionnels, experts ou non dans les métiers et activités liés au numérique.

La 4ème année consécutive de #GEN, c’est donc 35 temps forts, plus de 50 intervenants locaux, nationaux et internationaux, 50 exposants, plus de 1000 professionnels attendus et des animations liées au numérique.

Quelles sont les missions de l’association Grand Est Numérique?

L’association Grand Est Numérique est née d’un constat : l’apport du numérique est sous-exploité dans la redynamisation et le développement de la Région Grand Est. Elle s’est alors dotée d’un certain nombre de missions : rassembler, réfléchir, représenter, agir et mettre en relation.

Grand Est Numérique, qui compte aujourd’hui plus de 150 membres, est la fédération des acteurs du numérique dans la Région Grand Est. Elle oeuvre dans ce sens en favorisant l’émergence d’un écosystème territorial dynamique centré sur le numérique. Pour ce faire, elle met en place une vingtaine de manifestations par an et regroupe tous les types d’acteurs du territoire : entrepreneurs, porteurs de projets, cadres, étudiants, associations, collectivités, etc.

Vous organisez la 4ème édition de #GEN, quels seront les sujets abordés cette année ?

Cinq grandes thématiques ont été retenues cette année pour tous les professionnels, qu’ils travaillent ou non dans le numérique.

Prospective (évolution des métiers, évolution des tendances, IoT, Blockchain,…), Numérique dans le business et transition numérique (formations, big data, E-santé, FinTech, accessibilité numérique), E-commerce (analytics, Marketing automation, e-logistique, phygitalisation), Technique, Sécurité et Développement (Angular, WordPress, API Sigfox, Prototypage app, cybersécurité), LORnTECH et FrenchTech (création d’entreprise, Bâtiments Totem et bureaux services, financement).

La 4ème année consécutive de #GEN, c’est donc 35 temps forts, plus de 50 intervenants locaux, nationaux et internationaux, 50 exposants, plus de 1000 professionnels attendus et des animations liées au numérique. Au programme : jeux vidéos, petit robot, course de voitures et combat Star Wars en réalité virtuelle, et bien d’autres.

#GEN4 est le rendez-vous d’une personne qui travaille dans une entreprise dont le numérique n’est pas le coeur de métier, des spécialistes de la technique (e-marketing et développement informatique), des porteurs de projets mais aussi des élus et collaborateurs de collectivités locales…

Qu’attendez-vous d’un événement comme GEN4 ? Quels sont les autres événements que vous organisez ?

En organisant #GEN4, le plus grand rendez-vous du numérique de la Région Grand Est, nous souhaitons que les participants découvrent des acteurs, des solutions, qu’ils apprennent un maximum de choses et qu’ils évoluent en culture digitale par le biais des conférences et des tables rondes, qu’ils puissent se rencontrer et faire du business dans les zones de networking et d’exposition.

Globalement, #GEN4 est un excellent moment pour faire le point et échanger sur les thématiques abordées, et cela selon le niveau de chaque personne, qu’elle soit en phase d’approche ou en cours de transition numérique. #GEN4 est le rendez-vous d’une personne qui travaille dans une entreprise dont le numérique n’est pas le coeur de métier, des spécialistes de la technique (e-marketing et développement informatique), des porteurs de projets mais aussi des élus et collaborateurs de collectivités locales qui ont la nécessité d’affiner leur approche des enjeux pour préparer la réponse au niveau de leurs services ou spécialité.

Toujours dans un souci d’échange, de dynamisation de l’écosystème et de promotion du numérique, l’association Grand Est Numérique organise une vingtaine de manifestations par an. Parmi lesquelles nous pouvons citer les afterworks mensuels, les Hackathons (pour enfants comme pour adultes), les challenges de création d’entreprises innovantes et le Startup Weekend. Ces manifestations ont pour objectif de toucher toutes les cibles. Professionnels, étudiants, demandeurs d’emploi, marketeurs, développeurs, etc, se retrouvent alors le temps d’un événement, et continuent les échanges par la suite en débouchant parfois sur des créations d’emplois, de projets, voire même d’entreprises.

Le renouvellement du label FrenchTech est un signe clair de l’évidence du dynamisme de l’écosystème numérique dans le Grand Est, avec plus de 3000 entreprises en Lorraine et plus de 11.000 emplois.

Comment se porte l’écosystème numérique dans le Grand Est, et quels sont les grandes réussites et grands chantiers en cours ?

Pour Frédéric Schnur, Président de l’association Grand Est Numérique, le renouvellement du label FrenchTech est un signe clair de l’évidence du dynamisme de l’écosystème numérique dans le Grand Est, avec plus de 3000 entreprises en Lorraine et plus de 11.000 emplois. (source rapport Buron Pilâtre de 2013, les chiffres sont donc encore plus élevés en 2016). #GEN4 permettra d’ailleurs de rencontrer des acteurs, dont certains sont des succès établis ou en devenir. Levée de fonds, référencement dans de grands réseaux de distribution, innovation forte et pertinente, les grands succès seront soit présents physiquement soit en partie présentés pendant #GEN4.

Côté chantier, il y a celui des phases de financement : amorçage, accélération et levée de fonds qu’il faut améliorer en fluidité et en facilité d’identification et d’accès. Il y a également celui de l’interaction entre les secteurs traditionnels et les acteurs grand régionaux spécialisés. Les entreprises des secteurs traditionnels sont parfois décontenancées, désarçonnés par la vitesse des évolutions et le considèrent comme un danger. #GEN4 va tenter de leur faire voir la facette opportunité de cette situation, leur permettre d’imaginer, pour eux, comment changer de point de vue, d’enrichir leur réflexion, de faire face aux changements de paradigme. Il y a enfin ces entités qui pensent avoir déjà passé le cap de la transition numérique, alors même que ce n’est que le début d’une vague monstrueuse sur laquelle elles ont commencé à surfer.

Quels sont les liens existants entre GEN et les acteurs luxembourgeois ?

Nous avons, dès les débuts de l’association, commencé à construire des relations avec les acteurs luxembourgeois, notamment via le Technoport avec qui nous entretenons d’excellentes relations, et avec qui nous espérons encore renforcer les coopérations à l’avenir.



Leave a Reply

Your email address will not be published.

Related Posts
Total
8
Share