Home > Business > Crowdfunding : le Greenlab Coworking Arlon en pleine campagne

Crowdfunding : le Greenlab Coworking Arlon en pleine campagne


Nous en parlions il y a déjà un an sur Silicon Luxembourg (lire l’article du 10 janvier 2014), à l’époque où ce projet était encore en phase d’étude et où ses instigateurs cherchaient à récolter les avis du public pour en connaître sa faisabilité. Un an après le projet se concrétise, une ASBL a été créée et le lieu est trouvé. Ne manque plus que des fonds. Et c’est vers une campagne de crowdfunding que tous les espoirs sont tournés. 5000€ ! C’est la somme nécessaire à l’ouverture du nouvel espace de co-working d’Arlon : le Greenlab Coworking. Si vous croyez au développement de projets innovants dans la Grand-Région et en Province de Luxembourg en particulier, vos contributions aideront de jeunes entrepreneurs à concrétiser des projets de création d’entreprises. Nous avons demande à Cédric Bousmanne, l’un des piliers du projet de nous en dire plus.

Il y a un an vous étudiez la possibilité d’ouvrir un espace de co-working à Arlon, que s’est-il passé pour vous en 2014 ?

2014 a été une année très chargée pour nous. Une fois notre étude de marché analysée et au vu des résultats encourageants, nous avons pris contact avec l’ASBL NGE, qui est spécialisée dans l’accompagnement de porteurs de projets.

Suite à ce partenariat, nous avons rencontré les autorités communales de la Ville d’Arlon qui nous ont mis à disposition un local de 120 m² situé en plein centre-ville, dans l’ancien Hôtel du Nord.

Nous avons aussi créé l’ASBL « Greenlab Coworking » en tant que telle, et notre équipe est passée de 2 à 4 personnes.

Nous avons échangé avec énormément d’associations locales et d’espaces de coworking afin de travailler notre projet au mieux. 

Enfin, nous avons organisé 3 événements (un meetup, deux conférences) afin de rencontrer notre future communauté et de partager notre vision de Greenlab.

Le projet se concrétise aujourd’hui et vous menez actuellement une campagne de crowdfunding. Qu’est-ce qui a motivé ce choix ?

Avoir un local, c’est bien, encore faut-il pouvoir l’aménager. L’espace que nous occuperons est resté inoccupé pendant plusieurs années, il est donc nécessaire d’y effectuer quelques travaux.

Après réflexion en équipe, nous avions plusieurs possibilités de financement : le recours à la dette ou le crowdfunding

Nous avons choisi le crowdfunding pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il nous permet de ne pas contracter de dette et donc de devoir payer des intérêts. Ensuite, nous aimons l’idée d’associer nos futurs coworkers à l’aménagement des lieux : en réservant des journées de coworking en prévente, ils nous permettent de récolter l’argent nécessaire à la remise en état des lieux. Enfin, nous voulions pouvoir montrer un exemple : il est possible de démarrer un projet avec peu de moyens, sans avoir recours aux services d’une banque.

Campagne de crowdfundinghttp://fr.ulule.com/greenlabcoworking-arlon/

À quoi serviront les fonds récoltés ?

Les fonds récoltés nous permettront de rénover le local et de l’équiper.

À l’heure actuelle, il est nécessaire de refaire entièrement le plafond, de poser une cloison pour la salle de réunion, et de repeindre entièrement les lieux.

Pour l’équipement, il nous faudra acquérir des plateaux de bureau et des chaises pour 20 personnes, de l’équipement informatique, une machine à café, tout ce qui se trouve habituellement dans un espace de coworking.

En outre, l’opération de crowdfunding nous a permis de recevoir du mobilier : un entrepreneur, qui avait deux plateaux de bureau et 8 chaises, nous a proposé de nous les donner. Notre salle de réunion est ainsi déjà presque équipée.

Qu’en est-il de l’environnement start-up en Province de Luxembourg ? Quelles sont les initiatives les plus remarquables ?

L’environnement start-up en Province de Luxembourg en est à ses débuts. On peut noter Tuzzit et Teasio, développés par App&Web, qui est basé à Marloie. Il en existe certainement d’autres, mais les talents existants sont souvent forcés d’aller travailler plus loin, par manque de réseau. C’est ce vide que nous souhaitons combler.

Parmi les initiatives, on peut également citer le réseau Challenge qui est actif depuis plusieurs années dans l’accompagnement de projets, ainsi que GreenHub qui promeut la créativité en province de Luxembourg.

Enfin, au travers des rencontres que nous avons eues, il a également été question d’organiser des hackatons, un Startup Weekend ProvLux, un hackerspace existe déjà à Bastogne et un autre est en projet à Arlon. Enfin, un Business Center vient de s’ouvrir à Athus.

En bref, nous avons remarqué que tout un tas d’initiative existait, il ne manque qu’une petite impulsion pour que tout se mette en place et se fédère.

You may also like
Everything must go with iTepee
Zeplin Mobile Solutions
Fueling the Future with CarPay-Diem: Connecting Drivers & Gas Stations
Human Resources & Administration Manager (m/f) | JOB TODAY