Home > Startups > Greenlab: nouvel espace de coworking au Sud Luxembourg

Greenlab: nouvel espace de coworking au Sud Luxembourg

Il y a quelques jours nous avons reçu un e-mail nous invitant à répondre à une étude de marché pour l’ouverture d’un nouvel espace de coworking au Sud Luxembourg : Greenlab. Curieux, nous avons interrogé l’un des co-fondateurs, Cédric Bousmanne, pour qu’il nous en dise un peu plus sur ce nouveau projet.

Vous ouvrez très prochainement un nouvel espace de coworking au
Luxembourg. Comment avez-vous eu l’idée ? Pour quelles raisons vous
lancez-vous dans ce projet ?

« Il y a deux ans, Benjamin et moi-même avons décidé de louer un bureau à Arlon. Cette structure nous a permis de mieux séparer notre vie privée et professionnelle tout en mettant en commun notre portefeuille de clients. De cette collaboration est née l’envie d’étendre ce concept et de le proposer à d’autres personnes.

Nous avons ensuite rencontré Bernard Perelsztejn, le fondateur du « Loft » à Bruxelles, ce qui nous a conforté dans l’idée que ce type de projet était viable et pouvait apporter un plus à notre région. »

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce nouvel espace ? Qui 
accueillera-t-il ? Où sera-t-il situé ?

« Nous avons lancé une étude de marché en ligne pour déterminer au mieux les besoins de nos futurs coworkers. La situation du local n’est pas encore tout à fait décidée, mais nous souhaiterions rester dans le pays d’Arlon.

Nous souhaitons un espace pouvant accueillir une vingtaine de coworkers. L’endroit sera composé d’un open space, d’une salle de réunion et d’un espace détente / caféteria.

Greenlab s’adresse à toute personne souhaitant dynamiser son activité : indépendants, employés, étudiants. La diversité des profils permettra de créer la dynamique que nous recherchons. »

Quelles informations espérez-vous et souhaitez-vous récolter avec votre
étude de marché ?

« Nous souhaitons avant tout confirmer le besoin : la province de Luxembourg est vaste et souvent oubliée des grands projets du reste du pays. Des espaces de coworking existent déjà partout en Wallonie, il n’y en a pas encore en province de Luxembourg.

Par la même occasion, nous essayons de savoir comment les gens perçoivent l’idée du coworking : d’une point de vue financier bien sûr, mais aussi au niveau des avantages que ce genre de structure peut offrir. »

Ne trouvez-vous pas qu’il y a déjà « trop » d’espaces de coworking au
Luxembourg ? Le business model est-il viable face aux business center ?

« Il y a en effet beaucoup d’espaces au Grand-Duché, mais pas encore en Province de Luxembourg. Nous visons avant tout le sud de la Belgique, même si nous souhaitons créer une dynamique avec le Grand-Duché.

Nous ne voyons pas la multiplicité des espaces de coworking comme de la concurrence : elle permet au contraire de créer de nouvelles synergies.

Les business center s’adressent souvent aux startups, nous souhaitons nous adresser aux individuels : ceux qui, actuellement, travaillent à domicile et qui ne sont pas forcément intéressés par ce qu’offrent les business center. »

Une date d’ouverture ?

« Nous n’en sommes pas encore là. Nous souhaitons bien sûr pouvoir lancer notre projet rapidement, mais nous souhaitons surtout bien faire les choses. »

Merci Cédric.

« Encore merci pour l’intérêt que vous portez à notre projet ! »

 

Pour répondre à l’étude de marché, cliquer ici

En savoir plus : Web | Twitter | Facebook

You may also like
Café Numérique Arlon : un café aux frontières du numérique
  • Pingback: Crowdfunding : le Greenlab Coworking Arlon en pleine campagne | Silicon Luxembourg()

  • Gabriel

    Le Luxembourg est devenu très attractif pour les startups européennes qui s’installent dans des bureaux coworking pour se développer et faire du networking. De plus, sachez que le Grand-Duché enregistre un nombre très élevé de télétravailleurs, environ 13% de la population active, et ces personnes ont besoin des offices coworking qui répondent à leur besoin de liberté. Pour cela, Abroad-Fiduciaire.com ouvrira un bureau partagé pour comptables et d’autres professions libérales, la Maison Breedewee.